GRAND ANGLE – Identifier les besoins des porteurs de projet urbains

20211122_101003-NB

De nouvelles actions expérimentales sont en cours d’élaboration dans le cadre d’Envie d’R.

Le 22 novembre dernier, 16 participants d’une diversité de structures urbaines et rurales ont phosphoré pour formuler des actions et des outils à expérimenter ensemble.

Objectif :  mieux répondre aux besoins d’accompagnement des porteurs de projet urbains en réflexion d’une mobilité vers le rural.

Cette journée a réuni une diversité de structures d’accompagnement de l’urbain (ex : Maison Lyon pour l’Emploi, service reconversion de la police nationale), du rural (ex : AMESUD), et des territoires membres d’Envie d’R (ex : Communauté de communes de la Montagne d’Ardèche, Communauté de communes des Monts du Lyonnais).

Partager la connaissance des parcours et profils des porteurs de projets en mobilité vers le rural à partir notamment de l’expérience d’Envie d’R, et déblayer les principales problématiques qui pourraient être travailler ensemble.

Ce temps d’échange a été concentré sur les phases « amont » à la mobilité, c’est-à-dire l’éclosion de l’envie de campagne (ou le ras-le-bol de la ville !) et le stade de la formulation d’idées, le cœur d’action d’Envie d’R.

Pour faciliter l’installation à la campagne, la proposition d’Envie d’R est d’expérimenter en situations réelles des outils et des actions qui rendent plus efficient l’accompagnement des porteurs de projets depuis la ville jusqu’à la campagne, par des collaborations entre acteurs de l’urbain et du rural.

Pour démarrer la réflexion, des spécificités, difficultés et besoins de ces porteurs de projet ont été partagés, à partir de l’expérience de chacun – en particulier les résultats d’un rapide sondage réalisé par Mr Régis Dauxois (Pôle Emploi Confluence) auprès de porteurs de projet en réflexion sur une mobilité vers la campagne.

Voici quelques spécificités de ces profils :

  • Volonté de Remettre du sens dans leur mode de vie, améliorer leur qualité de vie, se mettre en cohérence avec les transitions (écologique, citoyenne…),
  • Besoin de S’insérer dans les territoires ruraux, de mise en lien…
  • Nécessité de faire le tri entre tout ce qu’ils ont envie de faire et ce qu’ils pourront réellement mettre en œuvre !

On remarque également :

  • La diversité de leurs projets, avec beaucoup de multi activités incluant de l’agriculture
  • L’importance des projets collectifs, qui peuvent d’ailleurs s’avérer des projets complexes à accompagner
  • L’enjeu de faire bouger toute la famille, avec une prise de risque personnelle et professionnelle

Sur tous ces sujets, les retours de terrain des participants ont mis en lumière des initiatives pertinentes pour répondre à certains de ces besoins : échanges entre porteurs de projet avec des personnes récemment installées sur le territoire, club d’entrepreneurs locaux, association citoyenne en rural qui aide les nouveaux venus à décrypter les « codes » du fonctionnement social en milieu rural, club de porteurs de projet en codéveloppement, logements passerelles, enquêtes métier, immersions et formations…

Une séquence de travail en sous-groupe a permis d’aller plus en détail sur des actions qui pourraient être à tester ensemble, qui ont ensuite été priorisées :

  • Un kit de formation à destination des accompagnateurs de l’urbain pour porter à connaissance l’organisation des acteurs de l’accompagnement en rural, les potentialités et offres d’activités du rural….
  • Le recensement et la mise en avant des besoins des territoires ruraux pour être proactifs dans le recrutement des profils
  • Un accompagnement conjoint des porteurs de projet sur plusieurs mois par les acteurs du rural et de l’urbain
  • Une communication harmonisée et mutualisée entre Envie d’R et des acteurs de l’accompagnement (ex : vidéos-témoignages de porteurs de projet)
  • Des événements courts co-portés par les acteurs du rural et de l’urbain

La réunion s’est conclue par la présentation du futur événement organisé par l’association Back to Earth le 9 et 10 novembre 2022 à Clermont-Ferrand, et d’une expérimentation en cours de montage par le Cent Sept et la démarche Envie d’R sur la « démobilité » et le télétravail dans les territoires ruraux en proximité de la métropole lyonnaise.

Les partenaires se sont donnés rendez-vous en janvier 2022 pour lancer certaines expérimentations. Vous souhaitez rejoindre la réflexion : n’hésitez pas à nous contacter.

A suivre !

CONTACT

Contactez-nous

Téléphone : 06 31 67 71 41

Nous écrire

x